Gestion de processus dans les organisations

Une organisation a deux types d’activités de base : les processus et les projets. Les premières sont des activités répétitives et les dernières sont des activités uniques.

Selon Ioji Akao, les organisations consacrent 85% de leurs ressources aux processus, aux activités quotidiennes  “orientées vers la Mission” et 15% aux projets, aux activités non répétitives orientées vers “la Vision”. Étant donné que ce sont les processus qui génèrent les produits ou les services d’une organisation et qu’ils doivent obtenir des résultats satisfaisants pour toutes les parties prenantes, il est indispensable de concentrer l’attention sur les processus.

Les normes de management ISO (9001, 14001, 45001, 20000, etc.) formulent dans leur introduction l’exigence d’une «approche processus».

Un processus est une unité d’exploitation homogène comprenant un ensemble d’activités répétitives visant à générer une valeur ajoutée pour le processus client (interne ou externe). Un processus est un concept intellectuel qui n’existe pas physiquement, mais les éléments qui le constituent existent clairement : la dénomination, les procédures, les indicateurs, les documents, l’équipe du personnel, les ressources, etc.

Un processus doit être conçu, exécuté, revu et amélioré.

L’interrelation entre tous les éléments du processus et entre les autres processus du système nécessite que, selon la complexité de l’organisation, il soit pratique d’utiliser un logiciel pour les gérer.

Un système de gestion intégré de la qualité, de l’environnement et de la santé et la sécurité au travail est un outil essentiel pour améliorer la compétitivité des entreprises, y compris des fabricants de meubles.

Enric Brull Alabart
Doctorat en administration des affaires
Professeur de MGICMAS à l’Université Rovira i Virgili de Tarragone – Espagne